Un premier Repair café samedi à Amay

«Amay en Transition» organise un premier Repair café, sur la Grand-Place, samedi.

Cette première sera suivie d’autres dans le futur.

Source: Frédéric Renson - L'Avenir

 

Le grille-pain qui «fait des siennes». L’arrête d’un cadre en bois qui se laisse aller? L’imprimante qui «cale»? L’élastique de la salopette qui «bâille»? Pour la première fois, les Amaytois qui n’ont pas la main pourront solliciter une réparation, ce samedi de 10h30 à 17h30. Dans le cadre des Amaytoises qui animeront la Grand-Place, l’association citoyenne «Amay en Transition» (80 membres à ce jour) y organisera, en effet, un premier Repair café sous un chapiteau mis à disposition par le centre culturel. «C’est vrai que ce genre d’initiative existe déjà depuis plusieurs mois dans d’autres communes, évoque Frank Delandshere qui pilote ce projet. Il nous a fallu le temps de trouver une équipe de réparateurs. On est d’ailleurs heureux de proposer une équipe assez complète au niveau des postes de réparation: textile, petit électroménager, ordinateur, poterie et cadre, meubles et objets en bois, et même une écrivaine publique pour rafistoler les courriers…»

Objectif: un par mois

 

Autant le rappeler, ces réparations se font gratuitement à l’exception des pièces de rechange éventuellement nécessaires. «Nous aurons un petit stock de pièces traditionnelles sur place. Si la réparation s’avère plus compliquée, on invite alors la personne à aller acheter la pièce précise et à revenir pour une réparation lors d’une prochaine séance. Notre intention est en effet de proposer un Repair café par mois. Le suivant aura ainsi lieu le dimanche 5 novembre dans les locaux d’Amay’nagement à l’arrière de l’administration communale, en collaboration avec le Plan de cohésion sociale.»